Domaine Pierre Marie Chermette, Beaujolais nouveau, mais pas que !

Dégustation vendredi 17 novembre 19h les 400 Crus

Le domaine et sa philosophie.

« Nous voulons obtenir un raisin sain et à pleine maturité pour vinifier le vin le plus naturel possible. » Depuis toujours, Martine et Pierre-Marie Chermette tendent à faire un vin aussi naturel que possible et poursuivent un seul objectif : la qualité de leur travail et de leurs produits.

Tant au niveau de la culture de la vigne que de la vinification, Pierre-Marie Chermette cherche à être le moins interventionniste possible. Ainsi respecté, le terroir peut s’exprimer de façon authentique dans chacune de ses cuvées.

Les vins

Les Griottes, beaujolais nouveau.

C’est le Beaujolais typique : fruité, frais, gouleyant, croquant avec un côté acidulé de fruits rouges frais : griottes, framboises, fraise. Vin convivial par excellence, il se boit entre amis de façon décontractée. Il se marie avec une grande variété de circonstances et de mets.

10 hectares de Gamay sur un sol de granites à Saint-Vérand. Culture raisonnée, vendanges manuelles, taille cordon de Royat et Guyot. Vinification : beaujolaise traditionnelle semi carbonique, macération 5 jours en cuves béton et inox, minimum de SO2, pressurage pneumatique.

Elevage : 3 à 6 mois en cuves inox.

Fleurie Poncié.

Très représentative de l’appellation Fleurie, la reine des crus du Beaujolais, cette cuvée est empreinte du terroir Pioncé. Les tanins soyeux et les arômes floraux lui donnent une personnalité féminine, pleine de finesse et de suavité. C’est un vin de soif, au plaisir immédiat qui s’adapte à beaucoup de mets

4,5 hectares de Gamay d’une parcelle nommée Pioncé de 35 ans très pentue non mécanisable sur les hauteurs de Fleurie. Culture raisonnée, taille gobelet, vendanges manuelles à pleine maturité. Vinification beaujolaise traditionnelle semi carbonique avec délestage, macération de 10 jours en cuves béton et inox, pas de levurage ni de chaptalisation, pressurage pneumatique, minimum SO2. Elevage : 6 mois en foudres de chêne anciens.

 

L’événement le 17 novembre 2017.

Petite soirée de dégustation du Beaujolais nouveau le vendredi 17 novembre 2017 à partir de 19h.

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, le programme c’est : du vin, de la charcuterie et des copains.

A vendredi !

Champagnes Henri Giraud

Les origines de Champagne Henri Giraud remontent à 1625. Contemporain d’Henri IV et de ses descendants, la famille Hémart s’est installée définitivement à Aÿ au début du 17ème siècle. Son histoire s’enracine à Aÿ et se mêle intimement à l’extraordinaire épopée du champagne à partir du 18ème siècle. Au début du 20ème siècle, Léon Giraud, cuirassier de la bataille de la Marne, épouse une demoiselle Hémart. Il reconstruit le magnifique vignoble de la famille qui venait d’être dévasté par le phylloxera.

C’est aujourd’hui Claude Giraud, 12ème génération de la famille Giraud-Hémart, qui préside aux destinées de cette « Maison de champagne » adhérente de l’UMC dont la cuvée millésimée emblématique porte le nom « Argonne ». S’appuyant sur les trois piliers de la Maison (Aÿ Grand Cru, cépage Pinot Noir et fûts d’Argonne), Claude Giraud a renoué depuis 1990 avec le fil de l’histoire et fait reconstruire les premiers fûts en chêne provenant de la forêt historique du Champagne située à 60 kms à l’est de Reims qui a produit pendant plus de dix siècles les fameux fûts de champagne.

Chaque année, des experts internationaux se réunissent dans ses Ateliers pour mieux comprendre l’impact des différents terroirs et des compositions géologiques des sols de la forêt sur le goût et la texture du vin. La salinité, l’intensité et la complexité aromatique des Champagne Henri Giraud en font l’un des fleurons de l’Excellence dans cette région. Avec seulement 250 000 bouteilles dont quelques milliers de bouteilles pour ses cuvées millésimées, ces champagnes sont aujourd’hui recherchés par les collectionneurs et amoureux de grands vins du monde entier.

champagne_giraud_code_noir-687x1030

champagne_giraud_ay-1030x687

champagne_henri_giraud_blanc_de_craie-728x1030

Le Domaine Saint Mitre

Le Domaine Saint Mitre à Saint Maximin la Sainte Baume en Provence compte un vignoble de 35 hectares qui s’étend devant sa bastide datant de 1817, avec une vue magnifique sur le massif de la Sainte Baume. Le terroir unique de Saint Mitre est reconnu pour son ensoleillement exceptionnel, sa situation idéale en Provence, et la richesse de ses sols argilo-calcaires.
Le domaine dispose d’un large portefeuille de cépages provençaux : syrah, grenache, cinsault, rolle, ugni blanc mais aussi des cépages plus atypiques : viognier, marselan, merlot et chardonnay. Cela lui permet de travailler au mieux les assemblages et de proposer des cuvées très diversifiées.

La production est très orientée vers les vins rosés et blancs qui sont reconnus pour leur élégance, leur fraîcheur et leurs arômes de fruits (agrumes) et de fleurs.

La cuvée Papillon rosé, IGP Var.

Cépages
50% syrah, 25% Grenache, 15% Merlot, 10% Cinsault

Vinification et élevage
Vendange mécanique de nuit. Pressurage et débourbage au froid (maxi 14°C).
Fermentation alcoolique lancée à 15°C et thermo régulation entre 16 et 18°C.
Elevage sur lies fines en cuves inox et béton pendant 4 à 5 mois.

Dégustation
Robe: rose très clair
Nez: expressif, fruits frais, minéral.
Bouche: Fraiche et fruitée, ensemble équilibré et plaisant.

Cuvée M rosé, Coteaux Varois en Provence.

Cépages
35% syrah – 30% Grenache – 30% cinsault – 5% rolle
Vinification et élevage
Vendange mécanique de nuit. Pressurage et débourbage au froid (maxi 14°C).
Fermentation alcoolique lancée à 15°C et thermo régulation entre 16 et 18°C.
Elevage sur lies fines en cuves inox et béton pendant 4 à 5 mois.
Dégustation
Robe: rose pâle
Nez: fruits rouges et touche d’agrumes, floral, intense
Bouche: fruits frais (fraise croquante et framboise), touche d’agrumes, très belle élégance et finesse, belle fraîcheur.

Cuvée Clos Madon rosé, Coteaux Varois en Provence.

Cépages
70% Grenache – 30% cinsault
Grenache issu de vieilles vignes avec une vendange manuelle
Vinification et élevage
Vendange mécanique de nuit. Pressurage et débourbage au froid (maxi 14°C).


papillon_bouteille

saint_mitre

clos_madon_bouteille